Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Qu'est-ce qu'on attend pour lire ?

Pour un selfie avec toi – Sam Riversag

30 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #samriversag, #comedieromantique

« On était bien ensemble. On décidait de presque tout à deux, enfin il me demandait mon avis, même s’il n’en tenait jamais compte. C’est ainsi que j’avais appris à aimer , dans le désordre, les films d’action, les matchs, l’heroic fantasy, les frites, les jeux vidéos, le jogging, les pizzas, sa mère, ses copains, les frites, le dix-huitième siècle, les pizzas, les frites, et le tennis. 
Super ! J’étais une femme complète. 
(…)
J’aurais pu continuer comme ça toute la vie s’il n’y avait pas eu ce maudit jour d’atterrissage forcé. »
 
Mary, jeune anglaise, vit en Angleterre avec son compagnon, Simon, avec qui elle partage sa vie depuis presque trois ans. Entre sa vie amoureuse, son boulot de pigiste et son chat ; Mary vit une petite vie tranquille.
Bon c’est vrai, elle espérait mieux côté travail et son chat l’exaspérait. D’ailleurs c’était plutôt le chat de Simon. Simon parlons-en. Mary en était folle amoureuse. Mais ça, c’était avant de le découvrir au lit avec une autre fille !!!
 
Une rupture dont Mary va vite se remettre grâce à une série TV et surtout un acteur en particulier. Elle va tomber sous le charme de ce personnage au point d’en connaître sa vie dans les moindres détails. Et pour pimenter un peu son quotidien et booster un peu sa carrière, là voilà à créer un blog autour de la vie de cet acteur. Des chroniques qui vont plutôt bien fonctionner. Peut-être même trop bien…
 
Mais alors que Mary se retrouve, certes célibataire, mais sûrement plus épanouie ; Simon refait surface et les sentiments, les regrets et les remords avec. Et un nouveau départ à leur relation est donné. Oui mais jusqu’à quand ? Car comme le dit son amie Lola : « Un homme qui te trompe une fois, te trompera toujours ». Son amie a t-elle raison ? En tout cas, leur relation ne sera pas de tout repos…
 
Sam Riversag, l’auteure, nous embarque dans une comédie romantique pleine de rebondissements en tout genre et le tout relevé d’un humour complètement décalé. Nous suivons la vie de Mary dans tout ses états ; et tout ses état d’âmes. On se surprend à parler à ce personnage qu’on aimerait sauver de ses bêtises et, en même temps, que serait Mary sans son brin de folie 😉
 
Vous aimez l’amour ? Vous aimez rire ? Et surtout vous aimez EN rire ? C’est le livre qu’il vous faut ! Vous adorerez les frasques de Mary en tout genre tout autant que vous apprécierez suivre ses aventures amoureuses pour le moins mouvementées.
Comment se finira cette histoire ? C’est la question que l’on se pose tout au long de ce roman. Avec Simon ? Sans Simon (on l’espère mais rien n’est moins sûr) ? Sa vie professionnelle basculera t-elle ? Son blog fera t-il son effet ? Autant vous dire que Mary a une vie tellement mouvementée qu’on est envahit par mille questions, sans réponses, comme cette fin inattendue...
 
Heureusement, Mary peut compter sur Lola. Parce que oui Lola a une drôle d’activité ; celle de lire dans les cartes. Vrai ou faux ? A vous d’y croire ou pas… 😉
 
Je vous souhaite de bien rire avec ce livre à consommer sans modération. Un livre bon pour le moral ; enfin notre moral 😉

Pour un selfie avec toi – Sam Riversag
Lire la suite

La nuit derrière la porte – Cédric Murphy

28 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #cedricmurphy, #thriller

« Elle récupéra le gâteau de Julia, mordit un bout. Et le recracha aussitôt dans un sursaut douloureux. Quelques gouttes de sang tombèrent avec les miettes noires et le téléphone. Qu’est-ce qui avait pu se planter dans son palais comme ça ? D’une main tremblante, elle attrapa quelque chose de fin et glacé, tira dessus, grimaça. Ses doigts glissèrent. Elle força en s’empêchant de serrer les dents, les yeux fermés avec force, brûlants de larmes. »
 
Tout commence par un message vocal dès plus surprenant et terrifiant. Marcus met en garde sa femme d’un terrible danger qui pourrait venir à elle. Et ce danger pourrait très bien être lui, son mari. 
Veronica est psychologue et son métier l’accapare énormément. Elle vit avec son mari, Marcus, dans un quartier tranquille. Ce soir là, lorsqu’elle rentre chez elle, elle ne fait pas attention au message tout de suite. Mais après son écoute, la panique s’empare d’elle. Entre l’incompréhension de la situation et la peur, Véronica appelle immédiatement les secours. Trop tard. Le danger est déjà à sa porte.
 
Un homme défonce sa porte, entre, cherche. Au bon moment, Véronica s’enfuit mais pas sans mal laissant quelques blessures à son agresseur. Elle se réfugie chez ses voisins. Mais voilà, ce voisin ne lui veut pas que du bien ; et le scénario se termine dans un bain de sang. Véronica s’enfuit et croise cette voisine, Julia. Une voisine qui plutôt est venu chez elle lui apporter un gâteau. Un gâteau « empoisonné »…
Mais que se passe t-il dans ce quartier ? Les habitants seraient-ils devenus tous fous ?!!
Véronica est-elle en plein cauchemar ?
 
Dans cette nuit de folie, elle va croiser Luis. Il semble vouloir lui venir en aide et surtout il semble pouvoir mettre fin à cet étrange phénomène qui emporte les gens de ce quartier. Luis aurait les réponses…
 
Comme un virus, une épidémie, les gens de cette ville semblent touchés par un étrange mystère. Un mystère qui transforme la personnalité des gens au point de les rendre meurtriers ! 
Et tout cela serait lié à une mauvaise expérience scientifique. Laquelle ? Comment ? Tout ce mystère réside dans la lecture de ce livre et il serait dommage de le dévoiler dans cette chronique 😉
Je vous invite grandement à lire cet ouvrage si vous êtes amateurs de thriller et surtout de grands frissons aux phénomènes inexpliqués et inexplicables.
Un livre que j’ai dévoré en quelques heures tellement l’intrigue est prenante et l’envie de comprendre est plus forte que tout lorsque l’on se plonge dans ces pages.
 
Cédric Murphy, je vous découvre pour la première fois dans cette lecture et vraiment je ne suis pas déçue. Merci pour ce service presse qui m’a initié à votre écriture et je vous retrouve à coup sûr pour une prochaine lecture 😉

La nuit derrière la porte  – Cédric Murphy
Lire la suite

Un Noël saupoudré d’espoir – Nathalie Brunal

26 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #nathaliebrunal, #noel

« Comptant mentalement jusqu’à trois, je finis par ouvrir les paupières. Un « Waouh ! » quitte ma bouche. J’étais blonde, me voici rousse. Mes cheveux dépassent presque mes fesses. (…) Le destin semble s’excuser en me donnant de quoi rivaliser avec Raiponce. Mes yeux noisette et rieurs sont devenus verts. Pour le reste, mon visage n’a pas été modifié. (…) Ma poitrine est un peu plus généreuse et je suis un peu plus grande ou alors ce fait est juste dû aux talons. Je suis surprise de savoir marcher perchée ainsi, moi qui étais toujours en baskets et si peu féminine. »
 
Dolly est une jeune fille de seize ans pour qui la vie s’est brutalement arrêtée des suites d’une grave maladie. Laissant derrière elle, des parents anéantis par le chagrin.
 
Voilà une histoire de Noël qui s’apprête à nous déchirer le cœur. Oui, c’est bien le cas mais l’auteure ne s’est pas arrêtée là. La tristesse ne sera pas son unique fil conducteur. « Un Noël saupoudré d’espoir » sera aussi une histoire saupoudrée d’humour. De quoi faire prendre au récit une toute autre viré.
 
Dolly arrive aux portes du paradis, dans la section « anges gardiens ». Dolly deviendra Gabrielle et sera investie d’une mission sur Terre très spéciale. Mais elle est loin, très loin de se douter de ce qui l’attend. En revenant sur Terre, deux ans se sont écoulés depuis sa disparition. Mais où est donc passé tout ce temps ? Un mystère.
Ses parents sont séparés. Sa mère est affligée par la tristesse et son père essaie tant bien que mal de poursuivre sa vie.

Sa mission ? Faire renaître l’amour entre ses deux parents. Pour Dolly, enfin Gabrielle, l’amour est toujours là et elle ne peut être la cause de leur séparation et de leur chagrin.
Sa couverture ? Gabrielle enfin Dolly, vous l’aurez compris 😉 est une journaliste débutante en reportage dans la plus belle ville de Noël.
Surprise ! Gabrielle sera accompagnée d’un ange gardien, gardien des anges gardiens. Vous suivez ? En gros, Peter sera son superviseur. Elle seule pourra le voir et l’entendre. 
Un scénario qui nous laisse imaginer les situations les plus rocambolesques. Et ce sera le cas. Soyez en sûr, vous ne serez pas déçus !
 
Les personnages de ce récit iront de surprises en surprises autant que nous, lecteurs, iront de rebondissements en rebondissements. 
Gabrielle parviendra t-elle a mener à bien sa mission ? Ne sera t-elle pas démasquée ? Car même si les apparences changent, le cœur ne trompe pas…
Ce livre est une pépite. Un concentré de magie et de folie à ne surtout pas manquer. Retrouvons notre âme d’enfance et laissons nous porter par la féérie de Noël.
Croyez vous au miracle de Noël ?

Un Noël saupoudré d’espoir – Nathalie Brunal
Lire la suite

Les humeurs de Camille – Adèle Vauloup

23 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #adelevauloup

« La complainte d’une fille perdue… Je n’arrive pas à sortir de mon lit parce que je me sens accablée par le deuil de mon conte de fée écossais. En plus, la nuit quasiment blanche de mardi est vraiment dure à digérer et j’ai trop de sommeil à rattraper… Pourquoi cette histoire avec Youri ne pouvait-elle pas se finir sur une musique enjouée, des oiseaux qui voletèrent au-dessus de nous avec , dans leurs becs, des guirlandes de fleurs qu’ils lâchent sur notre carrosse décoré par une banderole just married ? »
 
Qui a dit que l’on ne faisait qu’étudier à la fac ?
 
Camille a vingt-trois ans. Elle vient de se faire larguer par son copain après presque cinq ans de relation et la voilà de retour dans le foyer familial. Et ce n’est pas de tout repos. Chacun y met du sien sur sa rupture et ses choix amoureux.
 
Heureusement, la rentrée universitaire arrive et Camille a réussi à obtenir un logement dans la résidence universitaire. Elle est fin prête à attaquer sa deuxième année de Master en Lettres Modernes option Russe. Son objectif ? Sûrement devenir traductrice de roman russe...
 
La rentrée c’est aussi le moment des retrouvailles avec ses meilleures amies. Quoi de mieux que de se retrouver pour travailler ensemble. Oups ! De papoter ensemble 😉
Camille peut toujours compter sur elle et elles peuvent toujours compter sur Camille. Une amitié qui dure depuis des années même si chacune y va de son caractère. Il y a toujours à en dire…
D’ailleurs Camille échange depuis plusieurs semaines avec un certain Youri, rencontré à la fac. Mais celui-ci est parti en Ecosse pour un échange Erasmus. Alors Camille se contente des réseaux sociaux pour rester en contact. Jusqu’au jour, où par une simple blague ou par simple folie, la voilà dans l’avion direction Edimbourg pour un week-end de folie. Oui de folie ! Car rien de s’est passé comme prévu et tout s’est terminé par une sorte de « restons amis ». Quelle tristesse !
 
Et puis il y a ce prof, beau gosse, à qui l’on aimerait plaire et, à l’inverse, ce prof un peu trop lourdaud à qui on aimerait moins plaire. Pas de bol c’est le professeur référent de Camille. Décidément, elle a le chic pour se retrouver dans de drôle de situation.
 
Et que serait la vie d’étudiante sans un brin de fêtes avec ses meilleures amies pour partager le meilleur comme le pire.
 
Mais le temps passe vite, trop vite pour Camille qui doit écrire et présenter son mémoire. Tellement accaparée par ses déboires émotionnels qu’elle piétine devant son ordinateur. Arrivera t-elle à finir a temps ? 
 
L’auteure, Adèle Vauloup, nous invite dans son récit, non seulement à suivre la vie de Camille jour après jour ; mais nous devenons aussi, nous lecteurs, témoins de ses plus intimes pensées. Nous avons à faire à une Camille complètement décalée, pleine d’humour, un brin maladroit et subtilement jalouse. Son esprit tourmenté l’amène à vivre des scénarios « catastrophiquement »à mourir de rire. 
 
Vous l’aurez compris. Attendez-vous à une histoire légère, tout en dérision. On en vient presque à regretter l’insouciance de nos années fac. Avis aux étudiant(e)s, vous vous reconnaitrez sans aucun doute dans ces personnages prêts à vivre à fond leur jeunesse. Un concentré d’amour, d’amitié, de fêtes, entremêlés de buchage car oui il faut quand même penser à travailler 😉
 
Merci Adèle Vauloup pour ce service presse. Je me suis régalée de cette lecture à consommer sans modération !

Les humeurs de Camille – Adèle Vauloup
Lire la suite

L’envol du papillon – Nadine Deconinck-Cabelduc

21 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #nadinedeconinckcabelduc, #romance

« Elle se surprit à regarder du côté de sa main gauche et fut soulagée de ne pas y trouver d’alliance. Le jeune homme n’était pas encore marié, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu’il fût libre. Peut-être qu’il avait déjà une fiancée. Il n’y aurait rien d’étonnant à cela vu son physique avantageux et, si l’on considérait sa tenue vestimentaire et l’attelage avec lequel il était venu, la famille devait vivre dans une certaine opulence. Il avait apparemment tout d’un bon parti, les prétendantes ne devaient donc pas manquer. Elle chassa aussitôt l’idée grotesque qui avait germé dans son esprit. Elle n’était probablement pas le genre de femme à attirer son regard. »
 
Alexandre de Noyal est promis à la jeune Mathilde de Bressac depuis l’âge de ses treize ans. Un accord passé entre leurs parents respectifs. Pourtant, Alexandre, malgré toutes les tentatives mises en place par leur famille, ne se décide pas à faire sa demande en fiançailles. Il ne ressent pour la jeune Mathilde que de sentiments fraternels.
Alexandre ne voit en la constitution du mariage que le moyen de perpétuer sa descendance. 
 
Enfin, ça, c’était l’idée qu’il se faisait de l’amour avant de rencontrer Elisa. Une jeune femme qui arrive tout droit de la Guadeloupe en compagnie de sa nounou Antillaise. Après le décès de son tendre père, elle a honoré la promesse faite à ses parents de se familiariser à la noblesse dont elle a héritée directement de son père. Elle devra loger pendant un an chez son oncle et sa tante, les de Bressac.
 
Leur premier regard, leur premier contact a eu lieu au port. Alexandre était chargé de les accueillir et de les conduire jusqu’à la demeure. Comme un coup de foudre. Un coup de foudre réciproque. Mais un coup de foudre qui sera mis a mal quand Elisa apprendra que son tendre et cher Alexandre est destiné à sa cousine Mathilde qui l’a accueilli en France comme une sœur…
 
Elisa n’avais pas que ces nouveaux sentiments amoureux à gérer ; bien qu’ils prenaient énormément de place dans va vie depuis la rencontre avec le Comte Alexandre.
Son arrivée en France était plus rude qu’elle ne l’aurait pensé. Son apparence n’était en rien comparable à ceux qui l’accueillaient et qui voyaient en elle une « sauvageonne » avec son teint halé et ses vêtements sans élégance. Il lui fallait donc désormais correspondre « aux gens d’ici ». 
 
Elisa s’habituera t-elle  à son nouveau mode de vie ou rentrera t-elle chez elle, en Guadeloupe, plus tôt que prévu ? 
Alexandre épousera t-il Mathilde ? Ou trouvera t-il le moyen de vivre son amour avec Elisa.
 
C’est une très belle romance que nous raconte l’auteure. Une romance tourmentée et contrariée qui sera mise à mal à plusieurs reprises au point que l’on se demande vraiment si l’histoire se terminera bien.
C’est aussi une romance qui nous embarque dans une autre époque, historiquement chargée. Nous plongeons au cœur du 19e siècle. Avec le personnage d’Elisa qui a grandi dans les plantations de la Guadeloupe, Nadine Deconinck-Cabelduc replace son récit dans un mouvement politique avec par la prochaine abolition de l’esclavage dans les îles Antillaises. Alors que la France prend un tournant entre la République et la Monarchie. 
Avec sa plume d’autrefois, on se laisse facilement emporter par l’écriture de cette auteure et cette histoire à fois tendre et réaliste. Merci Nadine Deconinck-Cabelduc pour ce sp ☺️

L’envol du papillon – Nadine Deconinck-Cabelduc
Lire la suite

Pasé on bel Nwel lieutenant Simeoni – Olivier Arrighi

20 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #olivierarrighi, #polar, #noel

« Le contact avec celle qui venait de lui voler son ami était inévitable, vital. Il avait besoin de savoir si c’était bien elle qui lui avait pris Max. Il fallait qu’elle parle, qu’il l’écoute. Les fonds de l’Atlantique au Vauclin n’ont rien de comparable avec ceux de la mer des Caraïbes, de l’autre côté de l’île. Mais à quoi peut rimer une comparaison entre deux mers quand les fonds marins se métamorphosent tous les mètres ? La vie est là partout, présente, multiple, variée. Ange n’avait pas besoin de descendre, les sensations qu’il éprouvait à la surface étaient suffisantes pour qu’il comprenne : la mer était son allié. »
 
Ange Simeoni est lieutenant de police à la Martinique. Ancien membre du GIGN, il a quitté la Corse, il y a quelques années, suite à une affaire, pour venir exercer sur cette île. Et il aime cette île.
Dans son travail, il est souvent confronté à des affaires de mœurs. Et Simeoni a bonne réputation ; il est souvent demandé dans ces affaires délicates. Il sait faire preuve d’écoute, d’attention et de délicatesse.
 
‪Dimanche 16 décembre. Max Jean-Louis, directeur de la banque SMB, est mort à la suite d’une plongée. La première piste est accidentelle ; il s’agirait d’un accident de décompression. Mais Ange Simeoni trouve cette piste suspicieuse. ‬
C’est avec lui que Max plongeait, quand quelques heures plus tard les premiers symptômes sont apparus. Malgré une arrivé rapide à l’hôpital, cela n’avait malheureusement pas suffi pour sauver son ami. Ange se sentait étrangement coupable.
 
Toutes les vérifications avaient été faites et cette plongée avait été effectuée dans les règles de sécurité. La piste accidentelle ne tenait pas la route. Il s’était passé quelque chose. Quoi ? Simeoni ne le savait pas encore mais son enquête allait le mener de surprises en surprises…
 
Après plusieurs révélations, la piste criminelle était confirmée ; mais Simeoni  est retiré de l’affaire. Pourtant rien ne l’empêche de continuer ses investigations de manières officieuses.
 
‪Le 25 décembre, jour de Noël, où tout aurait pu bien se dérouler sous le sapin auprès de sa famille, il en sera autrement pour Simeoni qui va se retrouver pris au piège de sa propre enquête…‬
PASÉ ON BEL NWEL LIEUTENANT SIMENONI !
 
Une chose est sûre, ce n’est pas un Noël comme les autres. Un polar qui nous est conté sous le cantique de « An nou chanté Noël » chapitre après chapitre. Un meurtre quelques jours avant les fêtes, de quoi donner froid dans le dos. Le mystère est bien maintenu jusqu’aux dernières pages ; tant de mobiles et de « présumés coupables » sont possible. Un cluedo sur les plages de la Martinique !
 
Je vous rassure le récit est écrit en français et le peu de créole employé est traduit systématiquement. Juste de quoi ouvrir un peu sa culture ! 😉
Vous aimez le suspens ? Vous aimez enquêter ? C’est le livre qu’il vous faut ! En prime : paysage, amour, amis, fêtes… de quoi ne pas s’ennuyer sous cette enquête policière.

Pasé on bel Nwel lieutenant Simeoni – Olivier Arrighi
Lire la suite

Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite ! – Juliette Bonte

16 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #juliettebonte, #comedieromantique, #noel

« Je m’adonne donc à la cuisson du repas avec bon cœur. A chaque ingrédient est ajouté un condiment ou une sauce piquante ; de l’extérieur, le résultat met en appétit. A l’intérieur, ce doit probablement équivaloir au déboucheur de w.c avec « 10 en 1 ! » et « 7 fois plus puissant ! » inscrits en rouge explosif sur l’étiquette.

    La touche finale est apportée au jus d’orange, à l’intérieur duquel je vide la fin de la bouteille de tabasco.

    - Tu vas le regretter… »

 

Charlie déteste Blade. Et Blade déteste Charlie. Une réciprocité qui leur vont bien. Ils aiment plus que tout faire de la vie de l’autre un enfer.

 

Leur point commun ? Savannah. La meilleure amie de Charlie et, la petite amie du meilleur ami de Blade. C’est deux là n’ont donc pas d’autre choix que de se supporter pour le bien-être de leur amitié respective. Une amitié étendue à un groupe d’amis de six personnes.

 

Un groupe d’amis qui a pour habitude de se réunir chaque vendredi soir… Mais ce vendredi soir s’en est trop pour Charlie lorsque des projets de vacances de Noël en commun se profilent. Hors de question pour elle de passer dix jours avec Blade ! L’horreur ! Mais voilà, Charlie ne peut rien refuser à Savannah…

 

Le pire se prépare pour elle lorsque le tirage au sort du lieu des vacances va en faveur de Blade… Direction la Laponie pour le groupe d’amis.

 

Un comble pour Charlie qui ne porte pas les fêtes de Noël dans son cœur.

 

Ce récit va être rythmé entre la poésie des paysages et le comique des enfantillages que se feront tour à tour Blade et Charlie.

 

Jusqu’au moment, où une simple randonnée en forêt va se transformer en situation dramatique. Une tempête va faire rage. Et Blade et Charlie vont se retrouver isolés du groupe…

Bien sûr, on s’imagine tout de suite la fin. Les deux vont se retrouver en tête à tête, forcé par le destin ; vont se découvrir, tombé amoureux puis regagner le chemin de leurs amis… Un Happy End digne de Noël ! ET BIEN NON ! 

L’auteure, Juliette Bonte, a donné une autre virée à son récit et nous embarque encore plus loin puisque le groupe termine son voyage et repart à la vie normale. Les semaines vont alors défiler et nous lecteurs, on se demande : mais que va t-il donc arriver ? Ca ne peut pas se finir comme ça ! Non, impossible…

 

Encore quelques surprises attendent nos personnages. 

Bien que ce récit soit concentré sur les échanges entre Charlie et Blade, il fait aussi état de cause de leurs amis. On apprendra leurs histoires, leurs passifs, et quelques anecdotes.

 

L’auteure navigue sa narration entre Blade et Charlie. Il est intéressant de passer d’une pensée féminine à une pensée masculine. Déroutant au début, je trouve cette construction du roman plutôt amusante.

 

Une nouveauté en cette fin d’année à ne pas manquer si vous aimez les comédies romantiques typiques de cette période ; bien que celle-ci nous réserve quelques surprises inattendues.

 

Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite ! – Juliette Bonte
Lire la suite

Noël et Préjugés – Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy, Marie Vareille

11 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #isabellealexis, #toniebehar, #adelebreau, #sophiehenrionnet, #mariannelevy, #marievareille, #teamromcom, #comedieromantique, #noel

Noël et préjugés ? Etrangement, ce titre m’évoque instinctivement un célèbre livre, d’une célèbre auteure, « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen.
Bingo ! Je ne me suis pas trompée. Ce livre sera le fil conducteur des six histoires, des six auteures, présentées dans cet ouvrage de « Noël et Préjugés ». Un fil conducteur à l’amour…
 
« C’est Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Je souffle doucement sur la poussière. L’ouvrage craque quand j’ouvre les pages. Je me demande depuis combien de temps il dort, oublié dans cette bibliothèque. Une brise glaciale venue tout droit du Pôle Nord s’infiltre soudain par la cheminée qui semble hurler à la mort. Dehors la nuit est tombée et j’ai trop froid. Je remonte avec l’idée de me réfugier sous ma couette et de commencer à lire » (Tonie Behar).
 
Six histoires, chacune à une année d’intervalle. Des comédies romantiques comme on les aime tant en cette période de Noël. Des héros ou héroïnes, en mal d’amour, pour qui Noël semble ne plus avoir de sens. Et pourtant, la magie de Noël va opérer. Des récits maniants la féérie, l’espoir, l’inattendu ; en passant par une touche d’humour, (ça ne fait pas de mal 😉) ;  mais surtout une fin pleine de bonheur. Parce que, oui, que serait l’esprit de Noël si tout n’était pas bien qui fini bien ? Je vous le demande ?
 
On aime ces scénarios qui « collent à la peau » de ces mois d’hiver de cette fin d’année. On s’imagine, au chaud, chez soi, un chocolat chaud à la guimauve, devant un bon film de Noël, de l’amour, de l’amour et encore de l’amour.
Et bien, c’est ce que nous offrent les auteures de « Noël et Préjugés ». Des histoires à dévorer. Du bonheur sans limite. Que demande t-on de plus en cette fin d’année que d’oublier tout ses soucis, de vivre et de nous laisser transporter dans cette magie de Noël qui nous fait retomber dans l’insouciance le temps d’une saison.

Noël et Préjugés                           – Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy, Marie Vareille
Lire la suite

Qu’est-ce qu’on attend pour lire ? Spécial Noël

8 Novembre 2019 , Rédigé par #quescequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #noel

La période des téléfilms de Noël a sonné sur nos petits écrans... et qu’est-ce que j’aime les regarder !!! Entre magie, romantisme, féerie... tout y est pour nous faire voyager dans l’esprit de Noël.
Qu’est-ce qu’on attend pour lire ? Va prochainement se mettre au couleur de Noël !
J’ai sélectionné quelques livres que je vous présenterai dans mes chroniques en attendant le réveillon du 24 décembre 😉😘
Encore un peu de patience...

Qu’est-ce qu’on attend pour lire ? Spécial Noël
Lire la suite

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – Jean-Paul Dubois

8 Novembre 2019 , Rédigé par #questcequonattendpourlire Publié dans #questcequonattendpourlire, #jeanpauldubois, #goncourt

« ‪A minuit‬, alors que la plupart d’entre nous avaient déjà rejoint leur lit, on entendit dans le lointain le martèlement d’un objet métallique sur une porte de cellule. C’était un bruit pesant, lourd, régulier qui résonnait dans le vide des couloirs. Et puis un autre cognement s’aligna sur le premier. Et un troisième. En l’espace d’une minute, c’est tout le secteur qui se joignit au vacarme avant d’être rejoint par toutes les ailes de la prison. On aurait dit les battements d’un énorme cœur d’acier qui montait vers le ciel. Le cantique des vœux des bannis. Je n’avais jamais entendu une chose pareille. »

Paul Hansen, fils d’un prêtre danois et d’une mère française ; a vécu et grandit à Toulouse. Son père officiait dans une église et sa mère tenait un petit cinéma hérité de ses parents.
Lorsqu’ils divorcèrent, son père partit pour le Canada, trouva un poste dans l’église d’une petite ville, une étrange petite ville. Un été Paul, le rejoignit. Il trouva du travail et s’y installa.
Mais les choses ont mal tourné…

Paul déménagea sur Montréal et trouva un poste de surintendant dans une résidence « L’Excelsior ». Passionné par son travail, il se sentait à sa place.
Puis il rencontra sa femme, Winona. L’amour de sa vie. Ils s’installèrent ensemble dans le logement qu’occupait Paul à la résidence.

Une vie simple, faite de moments de bonheur. Paul excelle dans son travail. Il est amoureux de sa femme. Et pourtant, tout va basculer !

Aujourd’hui, on retrouve Paul Hansen entre quatre murs. Cloitré dans six mètres carrés qu’il partage avec un certain Patrick Horton, accusé de meurtre. Paul Hansen est en prison. 
Pourquoi ? Comment est-ce arrivé ? Le mystère est maintenu jusqu’au dernier chapitre.

Emprisonné dans cette cellule, c’est son passé qu’il retrace et qu’il reconstruit dans sa mémoire. Il voit ses morts. Ils l’accompagnent dans cette prison. Est-ce pour eux qu’il est là maintenant ? Rien n’est moins sûr.
Le jour où est venu, pour lui, la possibilité d’examiner sa remise en liberté ; Paul ne dira rien. Aucun regret. Aucun remords.

« Tout les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » est un titre bien mystérieux dont son secret sera dévoilé dans les pages du récit de Jean Paul Dubois. Un récit à la fois poignant et saisissant ; et en même temps doux et poétique.

Nous suivons la vie de Paul Hansen dans sa cellule depuis la prison de Montréal. Mais aussi sa vie depuis son plus jeune âge. Des bonds dans le passé comme si la prison était le lieu pour revivre et remettre en question toute sa vie, dans ses moindres détails.
Ce roman n’a pas remporté le prix Goncourt par hasard ! Bouleversant, violent, constructif et philosophique ; un livre à ne pas manquer en cette fin d’année.

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon – Jean-Paul Dubois
Lire la suite
1 2 3 4 > >>